Définitions d’ l’hypnose

Définitions d’ l’hypnose

Le terme hypnose désigne un état psychologique particulier, mais également des techniques permettant de le déclencher. Afin de distinguer les deux sans équivoque, on écrit généralement le mot tout en minuscules pour désigner l’état de conscience et avec une majuscule lorsque l’on parle de la technique.

En plus de cette définition générale, il est intéressant de regarder de plus près ce qu’en disent plusieurs grands spécialistes.

L’hypnose pour Bernheim

Selon Bernheim, tous les sujets hypnotisés ou impressionnables à la suggestion ont une aptitude particulière à transformer en acte l’idée reçue.

L’hypnose selon Milton Erickson

Pour Erickson, l’hypnose est un état de conscience dans lequel on présente au sujet une communication, avec des idées et une compréhension qui vont lui permettre d’utiliser ces dernières au sein de son propre répertoire d’apprentissages.

L’hypnose pour Jean Godin

Selon Jean Godin, il s’agit d’un mode de fonctionnement psychologique dans lequel le sujet réussit à faire abstraction de la réalité environnante grâce à l’intervention d’une autre personne.

L’hypnose selon André Weitzenhoffer

André Weitzenhoffer part du principe que les états hypnotiques sont un sous-groupe des états de transe, lesquels états de transe sont eux-mêmes un sous-groupe des états modifiés de conscience.

L’hypnose pour Olivier Lockert

Olivier Lockert considère que l’hypnose est un état de conscience naturel différent du sommeil et de la veille, un état modifié de conscience.

Enfin, pour la British Medical Association, l’hypnose est un état passager d’attention modifiée chez le sujet, lequel état peut être produit par une autre personne. Au cours de l’hypnose, en réponse à des stimuli verbaux ou autres, divers phénomènes peuvent apparaître spontanément.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *