L’hypnose au 18e siècle au début du 19e siècle

L’hypnose au 18e siècle au début du 19e siècle

Franz Anton Mesmer

On attribue à Franz Anton Mesmer le point de départ de de l’hypnose moderne occidentale. En pratiquant le magnétisme animal, il jette sans en avoir conscience les bases de l’hypnose moderne.

Le Marquis de Puysegur

Bien qu’il ne trahisse pas les idées de son maître, cet élève de Franz Anton Mesmer prend du recul par rapport aux théories magnétiques. Il se bat afin de faire enfin reconnaître l’hypnose par le corps médical français.

L’Abbé Faria

C’est auprès du Marquis de Puysegur que ce prêtre portugais a appris l’hypnose. Il désigne cet état sous l’expression “sommeil lucide”. Il est également un des premiers à faire référence aux suggestions post hypnotiques.

Alexandre Bertrand

Cet autre disciple de Franz Anton Mesmer a pratiqué le magnétisme animal. Il fait partie des premiers médecins à à réfuter les théories du fluide et à mettre en avant la suggestion et l’imagination dans sa pratique de l’hypnose. Il relaie également les travaux de l’Abbé Faria en France.

James Braid

C’est ce médecin écossais qui aurait inventé le mot hypnose mais également des nouvelles d’induction. Il est un des précurseurs dans la pratique de l’anesthésie par hypnose, lors d’amputations notamment.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *